Les critiques de cinéma, un monde très blanc et masculin?

Harry Potter revu et complété par les BD de Katie Knudson
May 16, 2018
”Le coach de chant virtuel” maintenant disponible!
September 10, 2018

Les critiques de cinéma, un monde très blanc et masculin?

Associated Press ·

Des chercheurs ont étudié les critiques émises sur les 100 plus grands succès au cinéma en 2017. Près de 80 % d’entre elles venaient d’hommes, révèlent les résultats dévoilés lundi l’université de Californie du Sud.

La recherche a été menée par le groupe Annenberg Inclusion Initiative, qui s’intéresse aux questions d’intégration et de diversité dans le monde du divertissement. Les scientifiques se sont concentrés sur les avis rassemblés sur le site de référence Rotten Tomatoes.

film-reel

Au total, 19 559 critiques, venues des quatre coins du monde, ont été étudiées.

Leurs auteurs étaient des hommes dans 77,8 % des cas et des femmes dans 22,2 %. Par ailleurs, quel que soit leur genre, ils étaient blancs dans 82 % des cas.

Au final, les hommes blancs représentent la grande majorité des critiques (63,9 %), suivis par les femmes blanches (18,1 %), les hommes non blancs (13,8 %) et les femmes non blanches (4,1 %).

Voilà pourquoi la fondatrice et directrice du Annenberg Inclusion Initiative, Stacy Smith a qualifié le monde des critiques d’« extrêmement blanc et masculin ».

Selon les chercheurs, un tel manque de diversité contribue à l’existence d’un manque de diversité concernant le genre et les ethnies dans l’industrie du film.

 

 

«Les personnes qui sont sensibles à la mauvaise représentation des femmes à l’écran ou derrière la caméra sont souvent absentes des débats et des critiques.»

Stacy Smith, fondatrice et directrice du Annenberg Inclusion Initiative

 

 

D’autres études tout aussi frappantes

Des études précédentes avaient mis en lumière le faible nombre de femmes réalisatrices à la tête des plus importantes productions hollywoodiennes. Selon des membres de l’université de Californie du Sud, elles n’étaient que 4 % parmi les 1100 plus grands succès entre 2007 et 2017.

De son côté, l’université d’État de San Diego, seuls 11 % des 250 plus grands succès de 2017 avaient été dirigés par des femmes, soit le même pourcentage qu’en… 2000.

 

Source : Radio-Canada